• Les Chocs En 2014

  • Le Meilleur Lutteur De La Saison

  • Sa Thies : Le Terrible !

  • Malick Niang Alias DEMOLITION MAN !

  • Vous Avez Dit Baleine ?

  • C’est Lui, C’est Le Fils De De Gaulle !

  • Le Lutteur du mois : Thiaat (Boy Bambara)

  • Que deviens-tu ? Toubabou Dior N°2

  • Rétro : Mbaye & Tapha Gueye

  • Le Roi des arènes

  • Méta

Malick Niang

Malick Niang de l’écurie Ndakaru continue son ascension dans les arènes avec une troisième victoire d’affilée sur Adama Diouf (écurie Mame Mbidiss). C’était samedi à Rufisque, lors du Championnat de lutte avec frappe. Annoncé comme le potentiel successeur du roi des arènes Yékini, Malick Niang n’a pas encore déçu. Il marche même à pas de géant vers la confirmation de son statut d’espoir de l’avenir de la lutte sénégalaise.

 

Malick Niang a encore confirmé avec punch sa suprématie dans la poule A du Championnat de lutte avec frappe (CLAF), grâce à un troisième succès pour son dernier combat de poule. Après avoir fait mordre la poussière à Géant (écurie Falaye Baldé) et Sakkal (Rock Energie), Malick Niang a signé son troisième succès face à Adama Diouf de l’écurie «Mame Mbidiss». Avec cette victoire par Ko, le pensionnaire de l’écurie Ndakaru se qualifie pour les demi-finales du CLAF. Agé de 19 ans seulement, Malick Niang est ainsi présenté à la fleur de l’âge par Yekini himself comme un de ses possibles successeurs dans les arènes sénégalaises.

Pourtant à Ndakaru, il y a un lutteur talentueux qui se nomme Yékini junior. Malgré tout, le 19 avril dernier, Yakhya Diop Yekini, avait déclaré que Malick Niang faisait partie de ses probables successeurs dans la lutte avec frappe. «Il est fort et très technique et il fait partie de ceux peuvent me succéder», avait déclaré le roi des arènes. Une ambition royale pour ce jeune lutteur de l’écurie Ndakaru qui ne se prend pas trop la tête. Il sait que la route est encore longue et il a d’autres objectifs plus immédiats que de succéder à Yékini. Il faudra déjà songer à gagner ce CLAF devant des lutteurs coriaces comme Moussa Ndoye de l’écurie Yarakh.

D’ailleurs, ce dernier a obtenu, samedi, sa qualification en demi finale dans la poule B, après avoir dominé tour à tour Modou Anta (écurie Thiès), Bébé Saloum (écurie Thiaroye) et Mamadi Ndiaye (écurie Manga 2). Mais, Malick Niang, avec ses qualités athlétiques (1m 90 pour plus de 100 kg) et surtout son sens de la bagarre, est bien parti pour revendiquer le statut de futur vainqueur de ce CLAF. Malgré tout il a la tête sur les épaules. «Je m’entraîne très bien et je ne nourris aucun complexe de supériorité. Je veux lutter le plus longtemps possible. Je ne fête même pas les victoires». Plus il avance dans les arènes, plus la comparaison avec Yekini devient de plus en plus pressante. Toutefois, il ne veut nullement cracher dans la soupe. Malick Niang confirme que Yékini a été son idole de toujours dans les arènes sénégalaises.

«Déjà, le fait de lui ressembler morphologiquement (ndlr: Yékini) m’a incité à pratiquer la lutte. Dans les mbapatt, je gagnais à tous les coups et le nom de Yékini me collait à la peau. Je suis originaire de Yoff village, mais, je suis né à Pikine. J’allais aux mbapatt avec une corne comme le fait Yékini. Quand le virus de la lutte m’a piqué, j’ai dit à mes proches de m’orienter vers l’école de Lutte Ndakaru», explique-t-il fièrement. Malick Niang est aussi au même diapason que Yékini en ce qui concerne les valeurs prônées par l’enfant de Bassoul. «Je n’envie aucun lutteur sauf Yékini. Il est sérieux, respectueux des autres et aime ce qu’il fait. Aux côtés d’un tel lutteur, on ne peut que progresser et faire comme lui. C’est tout le mal que je me souhaite», assène-t-il. Couvé par Yékini, l’actuel meilleur lutteurs des arènes sénégalaises et aussi entraîné à la boxe par Fabrice Allouche qu’on surnomme le «sorcier blanc» de Ndakaru, Malick Niang a tous les atouts pour remporter ce CLAF et espérer devenir un des futurs grands des arènes aux côtés des Balla Gaye et Modou Lô. Wait an see.

Massène DIOP

 

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :