• Les Chocs En 2014

  • Le Meilleur Lutteur De La Saison

  • Sa Thies : Le Terrible !

  • Malick Niang Alias DEMOLITION MAN !

  • Vous Avez Dit Baleine ?

  • C’est Lui, C’est Le Fils De De Gaulle !

  • Le Lutteur du mois : Thiaat (Boy Bambara)

  • Que deviens-tu ? Toubabou Dior N°2

  • Rétro : Mbaye & Tapha Gueye

  • Le Roi des arènes

  • Méta

Boy Niang2

Avec sa brillante victoire sur Sa Cadior 2 samedi dernier, Boy Niang 2 a fait honneur à son homonyme et oncle Feu Boy Niang 1. Ce dernier, grand champion thiéssois qui était de la génération des Balla Gaye 1 et des Dame Soughère, avait disparu tragiquement au cours d’une noyade. Aujourd’hui, Boy Niang 2 veut hisser le nom de son oncle au «nirvana» de la lutte avec frappe.

 

Et avec son succès éclatant sur Sacadior, le fils de Mamadou Niang De Gaulle a vraiment pris du galon.

Pleins feux sur Boy Niang. Le fils de «De Gaulle» a mis les gaz. Sa prise technique de samedi dernier sur Sa Cadior 2 restera sans doute l’un des plus beaux gestes de la saison de lutte. Cette prise spectaculaire a même fait sursauter Bécaye Mbaye de 2STV qui l’a couvert de superlatifs. Boy Niang semble être sur une bonne rampe de lancement. Celui qui porte le nom du grand champion thiéssois a fait pleurer Gouy Gui qui était venu accompagner son ami Sa Cadior 2 de l’école de lutte Mor Fadam. Boy Niang a été expéditif, prenant la jambe de son adversaire pour une chute spectaculaire qui va aller certainement au top 5 de Bantamba (2STV) et/ou de Roffo (TFM).

Ce jeune loup aux dents longues et précoces est né en 1990. Boy Niang n’en est pas moins un «Kilimanjaro», mais, il culmine du haut de son 1m89, pour une masse de 96 kg. Son signe particulier est qu’à l’image de Tyson, Nar Touré, Paul Maurice et Soulèye Dop, Boy Niang est un de ces rares lutteurs alliant sport et études. Elève en classe de première, il avoue que la situation est difficile à contenir pour ce jeune de 20 ans. «Les cours par ci, les entraînements par là, sans compter les sollicitations des uns et des autres. Il faut être fort dans la tête pour supporter tout cela. Je veux persévérer, mais la lutte est un sport à part, qui ne veut s’associer à aucune autre activité», raconte le chef de file de l’Ecole de lutte De Gaulle de Pikine.

Battu pour la première fois de sa carrière par Amanekh le 27 février dernier, Boy Niang a rectifié le tir en s’offrant tour à tour Dolf de Rock Energie et Sa Cadior de l’école de lutte Mor Fadam. Avec témérité et persévérance, il s’est remis sur orbite et veut marcher sur les traces de Boy Niang 1. Il veut terminer le combat inachevé de son homonyme, ravi à l’affection des arènes suite à une noyade. Boy Niang sait que sa carrière sera une affaire de famille. «Le sang ! Mon père est lutteur, mon oncle (Boy Niang) le fut aussi. C’est naturel et je me dois prouver que je suis d’une famille de lutteurs. Boy Niang 1, je ne l’ai pas connu, mais j’ai entendu beaucoup de choses sur lui.

Il ne faisait pas de la chorégraphie comme notre génération, mais un vrai «touss». Il avait une façon de se verser le lait caillé et ne mettait pas de gris-gris. Il croyait tellement en ses qualités», raconte-il. Mais, son père Mamadou Niang De Gaulle qui est aujourd’hui son entraîneur et mentor connaît bien le Boy Niang originel. «Boy Niang est la copie conforme de son homonyme. C’est le même style, le même engagement et la même témérité. C’est comme il y avait une transmission de pouvoir entre les deux», explique-t-il. A en croire «De Gaulle», Il y aurait donc une certaine télépathie intergénérationnelle entre Boy Niang 1 et Boy Niang 2. Mamadou Niang «De Gaulle» se souvient comme si c’était hier, de ce champion d’une hardiesse rarissime. «Boy Niang était un lutteur qui forçait le respect.

Il ne croyait pas au mysticisme et n’allait pas consulter les marabouts avant ses combats. Sa philosophie était simple : pour gagner un combat de lutte, il faut bien s’entraîner et être audacieux. Il était bagarreur, un vrai guerrier». Aujourd’hui, Boy Niang 2 a hérité de beaucoup des qualités de ce portrait robot. D’ailleurs, son père Mamadou Niang qui a épousé la sœur de Boy Niang 1, ne tarit pas d’éloges sur ce successeur-héritier. «Boy Niang 2 a commencé par la boxe, alors qu’il était à l’école primaire. Il n’a pas de problèmes avec les lourds. Il a une puissance intérieure extraordinaire. Techniquement aussi, il est bon.

A chaque fois qu’il a des combats, il va voir des techniciens comme Falaye Baldé, Balla Bèye 1, Mansour Diop, Eumeu Sène», témoigne le père. Aujourd’hui, comme Modou Lô et Balla Gaye 2 avaient épaté les arènes sénégalaises quand ils étaient des espoirs, Boy Niang 2 a aussi joué de belles notes dans les arènes, dont la plus belle de cette symphonie est cette victoire spectaculaire sur Sacadior 2. Lui qui est né le jour du combat de son père contre Sacadior 1. Autant de symboles du passé pour le 2ème Boy Niang, qui semble bâtir lentement mais surement une réputation de lutteur de l’avenir. «Si je fais partie des jeunes lutteurs qu’on cite, au même titre qu’Ama Baldé et tant d’autres, c’est parce qu’on est des espoirs et qu’on est en train de prouver quelque chose. Ma carrière vient juste de commencer.

Mais, pour moi, je n’ai encore rien fait, car je n’ai disputé que six combats pour six victoires. Je me suis refait après une défaite devant Amanekh, en terrassant Dolf et Sa Cadior. Au tour maintenant de Gouy Gui d’en découdre avec moi. A 20 ans, on me compare à ces lutteurs-là qui sont mes aînés, c’est pourquoi j’ai bon espoir», martèle-t-il. Après avoir quitté l’écurie Pikine Mbollo, Boy Niang 2 est aujourd’hui le porte-étendard de l’école de lutte «De Gaulle» de son père Mamadou Niang alias «De Gaulle». «Quand mon père a créé son école de lutte, il était normal que je le rejoigne», légitime-t-il. Couvé par ce «général» de père, le passé guerrier de son oncle Boy Niang 1, Boy Niang 2 espère une carrière pleine de médailles. Boy Niang 2 veut réussir aussi parfaitement la réincarnation de Boy Niang 1 et amener ce nom très loin… comme Balla Gaye 2, le fils de Double Less l’avait fait avec son homonyme walo-walo Balla Gaye 1.

Massène DIOP

 

 

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :