• Les Chocs En 2014

  • Le Meilleur Lutteur De La Saison

  • Sa Thies : Le Terrible !

  • Malick Niang Alias DEMOLITION MAN !

  • Vous Avez Dit Baleine ?

  • C’est Lui, C’est Le Fils De De Gaulle !

  • Le Lutteur du mois : Thiaat (Boy Bambara)

  • Que deviens-tu ? Toubabou Dior N°2

  • Rétro : Mbaye & Tapha Gueye

  • Le Roi des arènes

  • Méta

Pakala : Abdou Diouf ne m’inquiète pas !

Le gala de lutte du 29 mai, organisé par Abdou Fall production, aiguise déjà les appétits. À côté de Gouy-Gui (Mor Fadam) -Amanekh (Lébou Gui) qui par leurs déclarations ont promis un choc digne, le combat Pakala (Mbour) – Abdou Diouf (Walo) s’inscrit dans la même veine. Le lutteur de Mbour qui rend une copie de 10 victoires en autant de sorties n’entend pas déroger à la règle en si bon chemin. Il promet la victoire comme d’habitude. Abdou Diouf est averti.

A jour J – 3, dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Grâce à Dieu, j’ai préparé ce combat comme il le fallait. J’ai fait tout ce qu’il fallait. Il ne reste plus que l’heure de vérité. J’espère que je vais battre Abdou Diouf et continuer mon chemin vers le sommet.

Ce combat a certainement quelque chose de particulier pour vous ?

C’est le combat qui doit m’ouvrir les portes. Je le prends très au sérieux. D’ailleurs, lors de la préparation, j’ai doublé tout ce que je faisais. La préparation physique, technique et mystique, tout a été revu à la hausse. C’est un combat à gagner. J’ai fait des entraînements très intenses pour avoir le dernier mot dimanche. Je me répète, c’est le combat qui va m’ouvrir les portes.

Vous insistez sur l’enjeu du combat. Vous dites qu’une victoire va vous ouvrir les portes.
S’agit-il des portes de la cour des grands?

Bien évidemment, je parle de la porte qui mène vers la cour des grands. C’est un combat que je prends très au sérieux, vu l’enjeu. C’est sûr que si je franchis cette étape, je peux prétendre affronter les ténors. Je vais tout donner pour arracher la victoire. Jusqu’ici, je prenais mes combats à la légère: Celui-ci est un examen de passage. Il me faut impérativement réussir.

C’est la première fois que vous allez lutter hors de votre fief, Mbour. Est-ce que cela ne pèse pas sur votre mental ? Est-ce qu’un problème de repère ne va pas se poser à vous ?

Je suis un grand athlète. Un combat reste un combat, peu importe le lieu. Je suis habitué des grands événements. Ce n’est pas un changement de lieu qui va me faire perdre. Je vais aborder ce combat comme si c’était à Mbour.

Il se dit que vous avez mystique ment miné votre fief, Mbour, c’est pourquoi personne ne vous a jamais battu là-bas ?

(Rire) II faut qu’on arrête de me taxer de quelqu’un de très porté sur le mystique. Je ne crois qu’en Dieu. C’est le Tout-Puissant qui a tracé ma voie. Tant que Dieu le voudra, j’enchaînerai des victoires. Je demande à Dieu de continuer de me donner la victoire.

Pensez-vous que ce sera facile de passer devant un adversaire comme Abdou Diouf ?

Je suis sur une pente ascendante. Je n’aimerais pour rien au monde m’arrêter en si bon chemin. C’est pourquoi j’ai doublé mes efforts pour gagner ce combat. Abdou Diouf est un grand lutteur. Il a fait ses preuves. Même s’il a connu un retard dans sa carrière, il ne faut pas le sous-estimer. Personnellement, je sais à qui j’ai affaire. C’est pourquoi j’ai dit tantôt que je prends très au sérieux ce combat.

Vous tressez des lauriers à votre adversaire. N’est-ce pas une manière de cacher votre jeu ?

Loin de là. Je dis ce que je sais de lui. Au contraire, c’est la meilleure façon pour moi de mieux aborder le combat.

Techniquement, Abdou Diouf est calé. Il a le gabarit qu’il faut pour vous poser des problèmes. Pensez-vous pouvoir le terrasser?

Il ne m’inquiète pas. J’ai affronté des lutteurs plus lourds. Je dors tranquillement en attendant le jour-J: Maintenant, c’est Dieu qui donne la victoire. Je lui demande de me l’accorder.

Qu’allez-vous imposer, la lutte ou la bagarre ?

Je vais laisser à Abdou Diouf le soin de conduire le combat. C’est lui l’aîné. Le combat ne sera pas une partie de plaisir. Je vais prendre le temps qu’il faut pour l’aborder.

On vous taxe d’être trop mystique. Qu’en sera-t-il pour ce combat ?

Je ne suis pas le seul qui fait recours aux pratiques mystiques dans l’arène. Comme tous les lutteurs, je me suis préparé sur le plan mystique. J’ai 10 victoires, je veux poursuivre dans cette dynamique et rejoindre le sommet. Je dois confirmer pour faire partie du lot des lutteurs au sommet. En cas de victoire, je peux affronter ceux qui sont dans l’antichambre de la cour des grands, comme je peux affronter ceux de la cour des grands.

Un message à vos supporteurs et à votre adversaire ?

Que mes supporteurs viennent en masse. Comme d’habitude, je vais leur donner la victoire. J’ai besoin aussi des prières de mes supporteurs. Quant à Abdou Diouf, je lui souhaite une bonne santé.

SOURCE : L’OBS IDRISSA SANÉ

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :