• Les Chocs En 2014

  • Le Meilleur Lutteur De La Saison

  • Sa Thies : Le Terrible !

  • Malick Niang Alias DEMOLITION MAN !

  • Vous Avez Dit Baleine ?

  • C’est Lui, C’est Le Fils De De Gaulle !

  • Le Lutteur du mois : Thiaat (Boy Bambara)

  • Que deviens-tu ? Toubabou Dior N°2

  • Rétro : Mbaye & Tapha Gueye

  • Le Roi des arènes

  • Méta

Gouye-Gui donné perdant dimanche !

Ngagne Diagne est connu et s’est fait un nom dans l’arène grâce à ses analyses pointues sur les combats. À une semaine de leur rencontre, le reporter et chroniqueur de la lutte sur la radio Rfm et la Tfm décortique les atouts techniques et les failles d’Amanékh et de Gouye-gui qui vont disputer un combat organisé par Pape Abdou Fall Productions le 29 mai prochain au stade Demba Diop.

Ngagne Diagne prévient que si Gouye-gui ne change pas son fameux simpi, il aura du souci à se faire face à Amanékh.

« C’est un combat qui est venu à son heure. À un moment donné, Boy Niang défiait Gouye-gui qui avait alors refusé de le croiser sous prétexte qu’il était beaucoup plus coté. Mais il s’est avéré qu’Amanékh a battu celui que Gouye-gui sous-estimait. C’est ce qui a d’ailleurs fait qu’il accepte de se mesurer à Amanékh qui est un lutteur avec beaucoup de bagage technique et avec qui il est difficile de lutter.

Gouye-gui est fort mais pas plus que Amanékh. S’il ne change pas sa façon de faire et n’adopte pas d’autres prises que celle du simpi (une prise à l’arrachée), il pourrait avoir des difficultés face à Amanékh. Pour faire son simpi, il va falloir d’abord pouvoir prendre son adversaire ou à défaut, l’immobiliser. Et il n’est guère facile de saisir Amanékh. Qu’il prenne en exemple la manière dont ce dernier a lutté en trois temps avec Boy Niang.

Gouye-gui doit arrêter de faire son spectacle et trouver d’autres subterfuges que celui qu’on lui connaît déjà. Il lui faudra inventer d’autres pirouettes et ne pas se focaliser sur lesimpi pour battre son adversaire.

Si jamais il y a un roffo au cours du combat, ce sera à l’avantage d’Amanékh qui a des épaules plus larges et des bras longs. C’est un lutteur très fort des épaules. Amanékh a aussi l’habitude de toujours manœuvrer ses adversaires ce qui sera un réel problème pour Gouye-gui.

C’est un combat bénéfique pour  Gouye-gui qui pourrait alors en cas de victoire se redresser et se réhabiliter pour faire oublier le revers subi face à Zoss.

Par contre, si Gouye-gui s’incline devant Amanékh, il va confirmer l’étiquette de lutteur farfelu qu’on lui colle

Chacun des deux lutteurs a les moyens de battre son vis-à-vis, sauf que, Amanékh a plus le moral que Gouye-gui qui est dans le doute depuis sa défaite devant Zoss alors qu’il était donné favori. De plus, Amanékh revient d’une victoire qui est très importante dans sa carrière face à Boy Niang.

Ce qui me fait dire que Gouye-gui est à 45% et Amanékh 55% pour ce combat. Il va falloir que Gouye-gui soit concentré et prudent, et soit à l’écoute de son adversaire. Qu’il ne commette pas l’erreur de trop verser dans le mystique au détriment du combat en tant que tel ».

Rokhaya THIAM

Source : Sunu Lamb n°1608 du 24 mai 2011

Publicités

Commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :